Filières > Energies

Bannière auto
Energies

Un prétraitement des matières premières par la vapeur pour augmenter la production de biogaz ?

CenBio, centre de recherche norvégien sur le biogaz, étudie le procédé d'hydrolyse thermique : la matière première est chauffée par de la vapeur sous pression entre 130°C et 210°C, puis la température est abaissée brusquement, ce qui provoque l'explosion des fibres et cellules. Les bactéries et enzymes sont ensuite plus efficaces pour la création de biogaz. Cette méthode de l'explosion à la vapeur est testée sur différents types de matière première à CenBio. Elle serait particulièrement efficace pour le prétraitement du bois et des matières végétales. "Nous n'avons pas obtenu de résultats particulièrement probants à l'application de cette méthode sur les déchets alimentaires. Mais ce type de matière première bénéficie à la base d'un bon rendement de méthanisation. La marge d'amélioration est par conséquent assez faible.", précise Roald Sorheim, chercheur à CenBio. Les chercheurs du centre estiment cependant pourvoir produire, d'ici 2020, quatre fois plus de biogaz, depuis différentes matières premières, que ce qu'ils avaient prévu auparavant. Plus d'informationBulletin Electronique de Norvège 108 du 14/05/2012
Vitrines des entreprises
PSM
Montage industriel - mécanique, électrique, hydraulique- Assemblage de sous...
Ingénierie mécaniqueMécastyle, bureau etudes mecanique, est agréée Crédit Impôt...
Créée en 1993,  avec un métier essentiellement tourné vers la...