Bilan du programme DEEDS

 

En 2012, le projet DEEDS “ Développement des Echanges Economiques Dieppe & Sussex ” a été déployé par la CCI de Dieppe, en partenariat avec la Communauté d’Agglomération Dieppe-Maritime et Sussex Enterprise (Chambre de Commerce britannique).

Son objectif est de favoriser le développement des échanges économiques transfrontaliers entre les entreprises, en s’appuyant sur les filières et sur les réseaux actifs dans le Sussex et la région dieppoise (clusters, clubs, associations, etc.). Cette volonté a été notamment impulsée par la perspective des grands projets annoncés dans le domaine de l’énergie sur les deux littoraux (nucléaire, parcs éoliens). Ces chantiers constituent en effet des opportunités pour doper l’activité économique autour de l’axe Manche et pour inciter les entreprises à se rapprocher dans une démarche transfrontalière.

Les principaux axes de travail fixés ont été la préparation des entreprises aux coopérations transfrontalières, la promotion de nos filières, grappes et secteurs d’excellence et l’organisation des rendez-vous d’affaires B to B transfrontaliers.

DEEDS cible les secteurs les plus prometteurs identifiés entre la région dieppoise et le Sussex : l’aéronautique, l’agroalimentaire, l’environnemental, la logistique, le naval. De plus, toute entreprise porteuse d’un projet, d’une idée de coopération transfrontalière, a pu également s’inscrire dans la démarche du projet DEEDS.

Le programme s’est constitué de plusieurs étapes, dont la première a porté sur l’analyse des tissus économiques français et anglais.

Ensuite, se sont succédées les phases d’identification, d’éligibilité, de sensibilisation et d’inscription des entreprises au programme.

En parallèle, un site internet et une plate-forme collaborative accessible dans les deux langues a été créée. Cet applicatif web a permis la promotion et l’organisation de la mise en relation entre participants.

Puis, ont été organisées deux réunions de sensibilisation aux marchés transfrontaliers, à Dieppe et à Brighton, portant sur la découverte de l’activité économique et les opportunités de marchés de l’un et de l’autre côté de la Manche.

Des études de marché ont été réalisées dans les régions de Dieppe et du Sussex sur les cinq secteurs clés, mentionnés plus haut.

Des ateliers techniques ont été mis en place pour aider les entreprises françaises à bâtir des plans d’actions pour coopérer avec leurs homologues anglais. Il en résulte une meilleure connaissance mutuelle des filières présentant un potentiel de développement commun entre les régions de Dieppe et du Sussex.

Les industriels qui l’ont souhaité, ont bénéficié d’un atelier sur les techniques du “ speed meeting ”, les préparant à savoir vendre leurs entreprises, leurs produits, leurs services, en quinze minutes.

De plus, les entrepreneurs ont participé aux ateliers ciblés sur les aspects : juridique, financier, marketing, logistique, sur des risques couverts par la COFACE, afin d’aborder une relation commerciale avec leurs homologues britanniques, dans les meilleures conditions.

Les 28 et 29 juin 2012 se sont tenues les 1ères rencontres d’affaires transfrontalières au Business Centre Dieppe Normandie. Deux journées durant lesquelles ont alterné des réunions collectives, des rendez-vous personnalisés et visites d’entreprises. Des premiers contacts se sont noués et des collaborations concrètes se sont initiées.

Début octobre 2012, les 2èmes rencontres d’affaires se sont tenues dans le Sussex. Elle se sont articulées autour des rendez-vous B to B qualifiés, des cocktails networking et, bien évidemment, des visites, notamment les Ports de Shoreham et Newhaven.

Le dispositif DEEDS a été un accélérateur de concrétisation des projets, par la mise de produits sur le marché outre-Manche. En outre, il a conforté le choix d’export de certaines entreprises et a été porteur d’emplois.

En résumé, au total, 40 entreprises françaises et 40 entreprises anglaises se sont impliquées dans l’opération. Des résultats probants ont découlé en matière d’échanges économiques puisque des réseaux transfrontaliers ont été constitués, des bons de commandes ont été passés, des accords de coopération inter-entreprises ont été signés et d’autres sont en cours de se concrétiser en 2013.