Revue de presse > Seine Estuaire

La publication, la vente, la distribution, l'impression ou la copie non autorisée de cette revue de presse est strictement interdite

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Caux Seine Agglo. Séduire à l’international

le 23 février 2018

Afin de favoriser l’attractivité du territoire et d’attirer des entreprises et investisseurs étrangers, la Région Normandie, en collaboration avec Caux Seine Agglo, a décidé de se doter d’une zone économique spéciale (ZES). Le concept va être expérimenté à Port-Jérôme-sur-Seine et Petiville. Exclusivement destinée aux entreprises nouvellement implantées sur le sol normand dans le secteur de l’industrie, cette ZES proposera des services et avantages économiques spécifiques, limités dans la durée. Des mesures seront mise en place pour permettre aux entreprises étrangères de voir leurs coûts d’investissement, de financement et d’exploitation notablement réduits. Le dispositif sera mis en place dès avril, après délibération de la Région et Caux Seine Agglo.

Paris-Normandie - p.19

23/02/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Le Havre. Une tour ambitieuse et déjà controversée

le 23 février 2018

Le projet a été dévoilé mercredi soir. L’ancienne école Videcoq, face au bassin du Roy dans le quartier Notre-Dame, laissera place en 2021 à une tour de 16 étages et 55 mètres de haut, à l’architecture audacieuse. Quelques heures à peine après la diffusion des premières perspectives, une pétition était en ligne pour dénoncer ce choix que ses détracteurs qualifient de «démesuré». Pour les architectes, la tour sera un trait d'union entre deux territoires, la terre et la mer.

Paris-Normandie - pp.2-3 - MARAINE Marie-Ange

23/02/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Saint-Désir. La commune va s’offrir 27 hectares de terrain

le 23 février 2018

La commune sera, dès le 8 mars, propriétaire de 27 hectares de terrain et pourra plancher sur son futur grand stade. Mercredi soir lors du conseil municipal, les élus ont pu réfléchir à l’utilisation de ces terrains qui jouxtent le stade, notamment dans la perspective d’une utilisation élargie à l’agglomération.

Ouest-France - p.10

23/02/2018

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS

Quel avenir pour la centrale thermique du Havre ?

le 23 février 2018

Face à la menace du gouvernement de fermer les centrales à charbon d’ici 2022, EDF entame des expérimentations sur ses sites du Havre et de Cordemais (Loire-Atlantique). Nom de code : « Ecocombust ». Outre des travaux pour développer la technologie du captage de CO2, la centrale du Havre mise sur la co-combustion : du charbon dont on réduit la part grâce à des combustibles de récupération, comme du papier, du carton ou encore du plastique. « Le test sera mené en avril sur une semaine », indique EDF. A Cordemais, les travaux portent sur la fabrication de pellets (compactage de résidus bois ou déchets verts) qui serviront de combustibles. EDF a débloqué une enveloppe de 100 millions d'euros pour ces travaux havrais, 200 millions d'euros pour Cordemais.

Ouest-France - p.7

23/02/2018

DEVELOPPEMENT DES FILIERES ET DES SECTEURS

RTE, le chef d’orchestre de l’énergie en Normandie

le 23 février 2018

Régis Boigegrain est directeur régional de RTE Ile-de-France/Normandie depuis 2017. Après ceux de Courseulles-sur-Mer et Fécamp, RTE aura la charge de raccorder le parc éolien en mer de Dieppe-Le Tréport «Le coût de raccordement d’un parc éolien en mer, c’est 10% du prix total du projet. Les trois parcs normands, c’est 2 milliards d’euros chacun. RTE va donc investir 600M€.». R Boigegrain souligne le défi «On s’apprête à découvrir un territoire Inconnu: le milieu aquatique.(...) Nos ingénieurs du service recherche & développement ont démarré des essais en biodiversité sous-marine. En utilisant par exemple les coquilles Saint-Jacques comme marqueurs.». RTE travaille d'autres projets, parmi lesquels le projet IFA 2 mené avec l'anglais National Grid (coût 760 M d'euros répartis entre RTE et National Grid). Chaque année, les 200 agents de RTE mènent environ un millier de ''petits'' chantiers pour maintenir le réseau.

Paris-Normandie - p.21 - RABILLER Thierry

23/02/2018

TRANSPORT ET MOBILITE

Dieppe-Newhaven. Transmanche. La Région priée d’embarquer

le 23 février 2018

Hier à l'occasion de l'assemblée plénière du conseil départemental de Seine-Maritime, plusieurs élus ont renouvelé le souhait de voir la Région Normandie s'engager aux côtés du département, de la Ville de Dieppe, de la CCI Rouen-Métropole et de la communauté d'agglomération Dieppe-Maritime pour financier la ligne Dieppe-Newhaven. Le conseil départemental de Seine-Maritime reste le plus important contributeur (26 millions d'euros) pour la ligne exploitée par DFDS Seaway.

Paris-Normandie - p.18

23/02/2018

TRANSPORT ET MOBILITE

Le Havre. En bref

le 23 février 2018

L’armateur MSC a lancé jeudi dans le port du Havre son premier service roulier. Il relie le port normand à l’Afrique de l’Ouest. Le MSC Immacolata, qui dispose d'une capacité de 6 700 voitures, a ouvert cette nouvelle liaison bimensuelle au départ du terminal havrais.

Paris-Normandie - p.25

23/02/2018

VIE DES ENTREPRISES

Dans l’économie normande

le 23 février 2018

Le réseau "Femmes & Challenges" organise le 27 février sa première rencontre "en coulisses-workshop" au sein de l'Ecole de Management du groupe Safran (Gonfreville l'Orcher). La rencontre permet d'aborder les thématiques auxquelles sont confrontées les femmes chefs d'entreprises et une visite d'entreprise. Hier à Dieppe, Bruno Hernandez directeur du projet de parc éolien Dieppe-Le Tréport et C Leblanc directeur du développement de projet ont présenté les éléments techniques et scientifiques qui ont permis de faire avancer le dossier validé mardi par l'Agence Française de Biodiversité. Les éoliennes seront notamment rehaussées, permettant de limiter les risques de collisions pour les oiseaux.

Paris-Normandie - p.21

23/02/2018

VIE DES ENTREPRISES

Normandie. Dans l’économie

le 23 février 2018

L’appel à candidatures pour participer à la 8e édition du Carrefour des possibles est ouvert. Dix porteurs de projets seront sélectionnés. La soirée finale le 24 mai permettra aux porteurs de projets de présenter leur innovation. La manifestation est co-organisée par la métropole de Rouen, Normandie Incubation, en partenariat avec CCI Normandie, le Crédit Agricole Seine Normandie et l'IUT de Rouen.

Paris-Normandie - p.23

22/02/2018

VIE LOCALE

"L'envie de valoriser tout ce qui se fait au Havre"

le 23 février 2018

Julie et Sébastien Lestrelin ont créé la marque ''La capsule havraise''. Ils proposent des collection éphémère de produits dédiés au Havre. Sortie juste avant Noël, la première ''capsule'' était composée de sweats et tee-shirts. Ils vendent sur internet et communiquent exclusivement sur les réseaux sociaux. Leur objectif est de sortir 4 collections par an.

LH Océanes - p.14

16/02/2018

http://lacapsulehavraise.fr