Revue de presse > Seine Estuaire

La publication, la vente, la distribution, l'impression ou la copie non autorisée de cette revue de presse est strictement interdite

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Caux Seine Agglo. 34

le 20 novembre 2018

JC Weiss président de Caux Seine Agglomération a signé avec H Morin président de la Région Normandie, P Martin président du Département de Seine-Maritime le contrat de territoire 2018-2021 de l'agglomération. Il s'établit à 76 millions d'euros et permettra de financer trente-quatre actions inscrites au document.

Paris-Normandie - p.35

19/11/2018

TRANSPORT ET MOBILITE

Le pass "Pont-Pont" commercialisé à partir du 10 décembre prochain

le 20 novembre 2018

La carte Subito actuellement utilisée par les usagers occasionnels du pont de Normandie sera remplacée à partir du 10 décembre par le pass "Pont-Pont". Ce pass prépayé devra être rechargé en ligne uniquement, il sera également valable sur le pont de Tancarville. Pour ce nouveau produit, la CCI Seine Estuaire gestionnaire des ponts a opté pour la technologie RFID.

Le Pays d'Auge - p.17 - REVOL Delphine

16/11/2018

TRANSPORT ET MOBILITE

Logiseine et Logirhône rebaptisés

le 20 novembre 2018

Logiseine et Logirhône navigueront désormais sous la marque unique Logi Ports Shuttle, sur les bassins Seine-Oise et Rhône-Saône. Gilles Peyrot directeur général de la nouvelle entité vient de la présenter à Gennevilliers. Cette fusion, déjà effective, des deux armements fluviaux s’appuie sur les mêmes équipes et conserve leur spécialité : “Le transport fluvial de conteneurs, matières dangereuses et sous température dirigée incluses”. Sur le bassin Seine-Oise, Logi Ports Shuttle propose trois lignes fluviales régulières : Le Havre-Gennevilliers (quatre rotations par semaine en accès direct à Port 2000 ou via LHTE), Le Havre-Rouen (trois rotations hebdomadaires en accès direct à Port 2000), Le Havre-Longueil-Sainte-Marie (deux rotations par semaine via la plateforme multimodale du Havre).

L'Antenne - p.2 - DEMANGEON Érick

19/11/2018

VIE DES ENTREPRISES

A Saint-Arnoult, des desserts « tout végétal »

le 20 novembre 2018

Audrey et Timothée Debièvre-Hellio ont créé une gamme de savoureux desserts bio, végétaux, sans allergènes et pour tous. La Véggisserie compte aujourd'hui 12 desserts en trois gammes : 8 propositions en verrines, les veggines, un coffret macarons de 12 pièces avec quatre parfums, et cinq propositions de glaces et sorbets. Les desserts sont distribués dans 40 magasins bio et A et T Debièvre-Hellio répondent aussi à une demande des restaurateurs.

Paris-Normandie - p.43 - FERRY Catherine

18/11/2018

VIE LOCALE

Honfleur. La communauté locale d'Airbnb s'organise

le 20 novembre 2018

Un club regroupant les utilisateurs d'Airbnb, qu'ils soient hĂ´tes ou voyageurs, a vu le jour sur le canton de Honfleur. Sur le site, 500 annonces concernant Honfleur sont disponibles.

Le Pays d'Auge - p.17

16/11/2018

VIE LOCALE

Le Havre : les commerçants craignent que le mouvement des gilets jaunes ne s’enlise

le 20 novembre 2018

Les commerçants reviennent sur les conséquences du mouvement des gilets jaunes sur leur activité de samedi. Une commerçante indépendante de la galerie marchande d'Auchan Montivilliers évoque une activité quasi nulle (30 euros) en sept heures. Les magasins de la galerie marchande ont été autorisés à fermer entre 14 et 15 heures, l'hypermarché a fermé à 17 heures. Les magasins Leclerc de Gonfreville l'Orcher et Auchan Le Havre avaient également baissé le rideau. B Desjardin responsable de la jardinerie éponyme, deux magasins à Montivilliers et Trouville-Alliquerville, évoque une diminution de chiffre d’affaires de 70,1 %, soit 120 000 euros, sur les deux jours du week-end. La crainte de voir le mouvement s'installer est exprimée. Dans le centre-ville du Havre, chez Split « On a sauvé les meubles. (...) », le gérant du magasin Lacoste «n'a pas connu une mauvaise journée ».

paris-normandie.fr - np

20/11/2018

VIE LOCALE

Le Havre. Le boycott de huit restaurateurs

le 20 novembre 2018

Les patrons des dix-sept restaurants qui ouvriront sur la plage en mars prochain étaient conviés vendredi dernier à une réunion en mairie avec les services techniques de la Ville pour préparer l’été. Huit d’entre eux n’ont pas souhaité en être. Ils s'interrogent sur la manière dont les emplacements ont été attribués.

Paris-Normandie - p.5 - ROUXEL Arnaud

17/11/2018

VIE LOCALE

Saint-Jouin-Bruneval. Une cale de mise à l’eau pour la plaisance

le 20 novembre 2018

Saint-Jouin Bruneval disposera l'an prochain d'une cale de mise à l'eau pour les bateaux de plaisance. Elle sera construite en lieu et place d’un port de service d’1,2 ha appartenant au Grand port maritime du Havre (GPMH). Selon le maire François Auber, ce projet concernerait « 80 bateaux ; 150 bateaux sont sur liste d’attente ». Une convention d’occupation temporaire (COT) est en cours d’instruction entre la mairie de Saint-Jouin-Bruneval et le GPMH. Le budget de cette opération est de 1,2 million d’euros.

ouest-france.fr - np.

16/11/2018

VIE LOCALE

Un jeune couple de Havrais lance une cagnotte pour lancer son bar Ă  tapas

le 20 novembre 2018

Brochettes, bagels, charcuterie, depuis un an, Bianca et Xavier régalent les Havrais de leurs créations. Après la création d’un petit stand au marché des Halles le dimanche matin où ils vendent une partie de leurs produits et une demande de plus en plus accrue de la part de leurs clients, ils souhaitent aujourd’hui ouvrir leur propre bar à tapas. A cette fin, ils ont créé une campagne de financement participatif sur le site KisskissBankBank.

Paris-Normandie - p.9

17/11/2018

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Le président de la Seine-Maritime Pascal Martin prend la tête de l’Axe Seine

le 19 novembre 2018

Pascal Martin, président de la Seine-Maritime, a été élu à la tête de l’association des départements de l’Axe Seine (Adas). Il succède à Patrick Devedjian, président des Hauts-de-Seine. L’association a pour but de développer et de promouvoir l’axe Seine, autant d’un point de vue économique que touristique. Les grands projets pour 2019 et 2020 ont été présentés jeudi. En 2018, l’Adas a mené un recensement de l'ensemble des sites culturels et patrimoniaux remarquables le long de la Seine, près de cinq cents ont ainsi été identifiés. Ils feront l'objet d'une publication. Des études en cours visent à identifier et développer des haltes fluviales le long de la Seine, présentant un intérêt culturel, patrimonial ou encore environnemental. Leur résultat sera livré au printemps 2019.

Paris-Normandie - p.4 - BOURDON MĂ©lanie

19/11/2018