Revue de presse > Seine Estuaire

La publication, la vente, la distribution, l'impression ou la copie non autorisée de cette revue de presse est strictement interdite

RESTAURATION

Deauville. Les Cures marines poussent les murs du restaurant

le 20 novembre 2017

L’établissement va fermer ses portes pendant 3 semaines (du 7 au 26 janvier) afin d’effectuer des travaux dans le restaurant qui dureront 6 semaines. Le restaurant va être prolongé vers l’espace bar, qui sera plus en retrait et les cuisines vont être repensées. Ouvert depuis 2 ans et demi, le restaurant a déjà reçu une Etoile au Michelin. La fréquentation des Cures Marines s’élève au-dessus des 70% de taux d’occupation. L’établissement espère 10% de croissance pour 2018. Les Cures Marines emploient 120 collaborateurs à l'année, dont 50% présents depuis l'ouverture.

Ouest-France - p.12 - PRINTEMPS Corinne

20/11/2017

TRANSPORT

Le Havre. LiA en mode express

le 20 novembre 2017

La Compagnie des transports de la Porte Océane (CTPO) annonce l’évolution des lignes de transports du Havre et de son agglomération. Annoncé pour septembre 2018, la ligne 2 deviendra « C2 » (« C » pour chrono) et sera « plus rapide avec un passage toutes les 8 minutes et une amplitude de 5h à 0h30, comme le tramway », explique Sylvain Picard, directeur de la CTPO. Des aménagements de voiries seront nécessaires et la ligne s’arrêtera à Harfleur. Une autre ligne faisant la liaison avec Gonfreville sera également créée, appelée « X2 », qui sera une ligne express. Le nombre d’arrêt sera réduit pour rendre plus rapide le transport jusqu’à la gare du Havre. La ligne 3 sera aménagée de la même façon que la future C2 pour 2020. Des études seront lancées par la Codah pour envisager la priorité aux feux et les aménagements. Flexi’LiA a été créé et desservira la zone industrielle. Les minibus des lignes 11, 12 et 13 seront remplacés par des véhicules plus grands (70 places), 3bus électriques seront mis en circulation à partir de janvier 2018 et un nouveau partenaire taxi s’ajoute à Mobi’Fil. LiA de nuit fonctionnera toute la nuit, à partir de juin 2018 et sera complété par un service de taxis.

Paris-Normandie - p.2 - MARAINE Marie-Ange

20/11/2017

TRANSPORT

Port d'Haropa : le Ceser donne son avis

le 20 novembre 2017

Le CESER Normandie est favorable à l’évolution de la gouvernance des ports de Paris, Rouen et Le Havre, « (…) les trois places portuaires doivent cheminer vers une coopération renforcée et surtout mieux interagir avec l’écosystème régional ». L’organisme propose notamment le partage de la tutelle.

Paris-Normandie - p.14

20/11/2017

DISTRIBUTION

Lillebonne et Gravenchon. Les commerçants font leur Black Friday

le 17 novembre 2017

La Cité commerciale de Lillebonne et Gravenchon dynamique commerce lancent le 24 novembre la première édition du Black Friday. Stéphanie Dehondt présidente de la Cité commerciale explique "Ce sera le dernier jour des réductions et promotions jusqu'à Noël. C'est le moment de remplir votre hotte''.

Le Courrier Cauchois - p.21

17/11/2017

ENTREPRISE

Bolbec. Les Fonderies ont tiré le rideau

le 17 novembre 2017

Née en 1919 pour fournir l'industrie textile en pièces mécaniques, les Fonderies du Val Ricard ont été liquidées fin octobre. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a fortement diminué depuis 2015. 15 salariés sont désormais sans emploi.

Paris-Normandie - p.15

17/11/2017

ENTREPRISE

Gonfreville l'Orcher. Menace de trou d'air pour Safran Nacelles

le 17 novembre 2017

À première vue, la méga commande de 430 A320 neo que vient de conclure Airbus au salon de Dubaï est une bonne affaire pour le havrais Safran Nacelles qui conçoit et fabrique les nacelles de cette version du long courrier d'Airbus. Mais le dossier pourrait se compliquer avec les études actuellement menées par l'avionneur pour réinternaliser certaines activités. Selon La Tribune et Les Echos, les négociations se poursuivent pour Safran.

La Lettre d'Ă©coNormandie - p.1

17/11/2017

ENTREPRISE

Montivilliers. Les Isotherma retournent au front

le 17 novembre 2017

Quatre-vingt anciens salariés de l'entreprise Isotherma, entreprise spécialisée dans le désamiantage liquidée en 2010, se retrouvent ce vendredi devant le tribunal des prud'hommes. ils espèrent obtenir des dommages et intérêts (300 000 euros) pour préjudice moral et financier.

Paris-Normandie - p.3 - FREBOU Christophe

17/11/2017

ENTREPRISE

Normandie. Un réseau pour renforcer l’entreprenariat féminin

le 17 novembre 2017

Près de 400 femmes ont participé mercredi soir au Havre au lancement du réseau Femmes & Challenges. Initié par Léa Lassarat présidente de la CCI Seine Estuaire, le réseau vise à renforcer l'entreprenariat féminin, à « échanger, créer de la confiance, partager les expériences ». Clotilde Dajon membre fondatrice du réseau présente son parcours. Elle a créé en 2006 l'agence Via proposant des services d'accueil en entreprise (physique et téléphonique), services élargis à l'accueil touristique ou événementiel. Dix ans plus tard, elle ouvre Imaccueil un institut des métiers de l'accueil. Chaque année, Via recrute et forme 40 collaborateurs.

Ouest-France (site web) - np - Natalie DESSE.

16/11/2017

ENTREPRISE

Notre-Dame-de-Gravenchon. Fuite de propane enflammé

le 17 novembre 2017

Le Plan d'Organisation Interne (POI) de la raffinerie ExxonMobil a été déclenché vendredi dernier après une fuite de propane enflammée. Selon la raffinerie et la préfecture "Cette fuite localisée n'a pas fait de blessé et n'a pas eu d'impact sur l'environnement''. Par précaution, les accès à la partie est de la raffinerie ont été fermés et le personnel présent a été confiné. Le POI a été levé samedi matin.

Le Courrier Cauchois - p.15

17/11/2017

ENVIRONNEMENT

RĂ©serve naturelle de l'estuaire de la Seine. C'est reparti pour un tour

le 17 novembre 2017

Depuis le mois d’octobre, la préparation du 4e plan de gestion de la réserve naturelle de l’estuaire a débuté. Le plan devrait être adopté en juillet 2018. Martin Blanpain directeur de la Maison de l’estuaire présente le calendrier de travail. Il détaille quelques axes de travail déjà dégagés : le milieu marin qui représente plus de la moitié de la surface de la réserve (4 500 hectares sur 8 500), pour lequel toutes les parties n’agissent pas dans les même proportions ; la perte de la diversité florestique dans les prairies et la conservation des oiseaux dans la roselière ; l’accueil du public. Pour Hervé Gréaume président de l’association des usagers de la réserve (association créée en juin 2017), « il faut que nous puissions faire un compromis à présenter dans les réunions de préparation du 4e plan de gestion et nous avons intérêt à être unis pour nous défendre ».

Le Courrier Cauchois - pp.6-7 - DUPUIS Christophe

17/11/2017